Covid-19

Sortie d’hôpital des patients COVID : coordination des prises en charge à domicile

L’APTA 93 en lien avec les dispositifs d’appui à la coordination de la Seine-Saint-Denis (Réseau Arc en Ciel, Fondation Santé Service, MAIA de Seine-Saint-Denis), les établissements hospitaliers publics et privés, l’ARS, le GCS Sesan coordonnent le déploiement du dispositif de prise en charge de ces patients à domicile en sortie d’hôpital, avec ou sans médecin traitant, à travers l’outil E.covid (Plaquette eCOVID Professionnels) et l’outil Covidom.
Le dispositif est conçu autour de quatre étapes :

1 – A l’admission à l’hôpital le patient est inscrit dans un délai de j+3 sur Terr-eSanté avec son consentement. Si ce patient n’a pas de médecin traitant, l’APTA 93 sollicite des médecins libéraux et des structures de coordination du département pour prendre en charge ce patient pour la période Covid-19
Si le médecin référent hospitalier estime que ce patient relèce d’une situation complexe, un DAC est également sollicité.
Création des comptes professionnels terr-eSanté ;
2 – J-2 de la sortie prévisonnelle du patient : organisation entre le référent hospitalier et les professionnels du domicile assurant le suivi clinique.
3- Sortie du patient : Activation des services à domicile prévus, mise en place du télésuivi
4 – Phase de suivi à domicile : Télé-suivi et téléconsultation à domicile ou en établissement ; visite à domicile d’un professionnel de santé à l’initiative du médecin traitant

Télécharger la doctrine coordination prise en charge ambulatoire COVID à domicile et en établissements

Mises en place de centres ambulatoires dédiés Covid-19.

Des recommandations ont été rédigées dans le cadre d’une collaboration étroite entre l’ARS Ile de France , l’URPS médecins Ile de France , l’Assurance Maladie Ile-de-France , et en association étroite avec l’URPS Infirmiers Ile-de-France , la FNCS , la FEMASIF.

Télécharger les recommandations

En phase 3 de l’épidémie, la médecine de ville et les infirmiers sont en première ligne pour la prise en charge des patients suspects Covid-19.
L’évolution rapide de l’épidémie, le manque de moyens de protection efficaces, les répercussions potentielles sur l’accès à la médecine de ville, en particulier pour les autres patients, nous amènent à proposer et développer une stratégie de prise en charge des patients permettant d’isoler les patients suspects Covid-19 des autres patients en séparant les lieux de consultations. Cette nouvelle organisation en « centre ambulatoire dédié Covid-19 » permettra aux cabinets de ville de continuer à recevoir les patients asymptomatiques Covid-19 en minimisant le risque de contamination.

La mission de ce type de « centre ambulatoire dédié Covid-19 » (CAD-Covid) est donc de proposer et de mettre en œuvre une gestion et une organisation les plus proches du territoire, de ses besoins et de l’offre existante afin répondre aux objectifs suivants :
– Optimiser la prise en charge des patients suspects dans un cadre sécurisé ;
– Éviter la propagation du virus dans les structures de soins habituelles, permettant ainsi la prise en charge optimisée des autres patients ;
– Protéger les acteurs de soins ambulatoires en optimisant l’équipement de celles et ceux qui travailleront dans ces centres, sans exclure la protection des autres cabinets ;
– Cette organisation devra intégrer une interconnexion forte avec le Centre 15 et les services d’accueil des urgences territoriaux, afin d’avoir une régulation médicale efficace des flux de patients et des demandes de soins.

A ce stade, il est important de noter que cette organisation spécifique Covid-19 revêt un caractère exceptionnel. Elle cessera dès l’annonce par les autorités de santé de la fin de la crise sanitaire du Covid-19.

Il n’y a pas de modèle imposé par l’ARS et la CPAM. L’objectif est de soulager les cabinets médiaux en ville pour la consultation des patients suspects.

Dans le 93 des projets sont en cours, nous vous donnons les informations au fur et à mesure depuis cette page du site

Le forfait de vacation (3h) est recommandé :

  • Rémunération des médecins : forfait astreinte vacation de 3 heures de 420 €
  • Rémunération des infirmiers : forfait astreinte vacation de 3 heures de 260 €

Vous pouvez aussi conserver la rémunération à l’acte

Les URPS et l’APTA 93 peuvent vous accompagner pour la mise en oeuvre de votre projet pour vous apporter une aide logistique et administrative et coordonner les différents intervenants. L’URPS médecins peut vous aider à formaliser votre projet à déposer auprès de l’ARS  pour enregistrer votre centre Covid-19 et l’organisation choisie. David Bresson est votre contact au sein de l’URPS david.bresson@urps-med-idf.org
Merci de contacter le chef de projet de l’APTA 93, Olivier Marcou au 06 19 58 97 39 ou par mail à o.marcou@apta-idf93.org